Un labo partagé au sein des Grands Voisins !


Un laboratoire photo associatif

© Marie Gruel

L’association TIZOZIO est née en 2007 à l'initiative d’anciens étudiants des Gobelins – l’école de l’Image. Elle a pour objet la production, la promotion et la diffusion d’images fixes ou en mouvement et plus particulièrement la photographie. C'est dans ce cadre que des photographes sont intervenus en milieu scolaire, périscolaire et dans des associations de quartier via entre autres la production et la réalisation d'un documentaire, des résidences d'artistes et l'encadrement d'ateliers photo.
L’association est devenue le collectif TIZOZIO, qui permet aux photographes d'échanger sur leurs pratiques via des réponses à des appels à projet ou encore la tenue d'ateliers de découverte de la photographie argentique.
 À travers ces événements, il s'agit pour Ti Zozio de devenir un pôle d’échange et de valorisation des savoir-faire.

La découverte du projet des Grands Voisins lors de l'ouverture de la Manufacture Pasteur en novembre 2015 a réveillé l'idée d'ouvrir un laboratoire photographique associatif, projet qui nous tient à cœur depuis longtemps.
 Ce lieu permet à des photographes de travailler leurs productions en unissant leurs savoir-faire et en mutualisant les coûts de production. Le labo est accessible pour tous ceux photographes amateur ou éclairés qui recherche un lieu où réaliser leurs tirages ou qui sont désireux de s'initier ou de se perfectionner dans la pratique de la photographie argentique. Dans la continuité des précédentes activités de l'association, les membres du collectif TIZOZIO y animent des stages et des ateliers de découverte sur les procédés photographiques anciens.

TIZOZIO LABO est soutenu par le département photographique des Gobelins - l'école de l'image, dirigé par Jérome Jehel, Ricardo Moreno et Denis Rebord. Ce partenariat s'inscrit dans une démarche de soutien de la pratique de la photographie argentique, qui a toujours été le point fort de ses formations. L'école envisage des collaborations axées sur la découverte ou le perfectionnement de la pratique de la photographie argentique dans le future.


Les Grands Voisins

© Marie Gruel

Et si, au lieu de les murer, on utilisait avec audace et générosité les lieux temporairement inoccupés ? Les Grands voisins, c’est la démonstration qu’en plein centre de Paris, il est possible de faire exister, pendant quelques années, un espace multiple dont l’ambition centrale est le bien commun.
Loger des personnes démunies, accueillir des associations et entreprises solidaires, favoriser la présence d'artisans et de créateurs, partager des outils et des espaces de travail, créer un parc public d’un genre nouveau, avec des activités pédagogiques, culturelles et sportives, ouvertes aux résidents, comme aux riverains et aux touristes.
Bienvenue chez Les Grands voisins ! Dans l’ancien hôpital Saint-Vincent-de-Paul, bientôt transformé en quartier de ville ouvert et connecté, venez faire l’expérience d’une autre manière d’habiter la ville.

La mixité d’occupation, entre hébergement de personnes fragiles et occupation des locaux restants par des porteurs de projets associatifs, culturels et solidaires, fait des Grands Voisins un laboratoire urbain d’ampleur inédite.
Le site des Grands Voisins accueille près de 1000 personnes chaque jour. Environ 600 personnes y vivent : 300 résidents et plus de 300 personnes y travaillent, dans 70 associations, entreprises et ateliers.

www.lesgrandsvoisins.org